Adrien CarreteroChercheur en nanotechnologie

Starting Grants

Portrait
Originaire d’Andalousie, Adrien Carretero-Genevrier est titulaire d’un doctorat en physique et chimie de matériaux de l’Université Autonome de Barcelone. Après un passage à l’Institut de Nanotechnologie de Lyon, il a rejoint en janvier 2016 l’Institut d’Electronique et des Systèmes, Montpellier, où ses travaux ont été financés par un projet Jeune Chercheur (JCJC) de l’agence nationale de recherche française (ANR).

Projet SENSiSOFT

SENSiSOFT vise à développer des micro et nano capteurs hautement performants pour la mesure des paramètres mécaniques (masse, forces, pression, etc.) à partir de l’utilisation des méthodes de chimie douce comme le sol-gel. Le principal avantage de cette approche est d’utiliser des couches minces à base d’oxydes épitaxiés sur silicium au lieu de cristaux amincis et polis, utilisés dans les résonateurs actuels.

L’objectif de SENSiSOFT est de développer des processus de croissance directement sur des substrats de silicium afin d'être en mesure de définir les structures de résonance (levier, membranes, ponts, etc.) par microfabrication de silicium, en utilisant la technologie MEMS efficace, très avantageuse et de bas coût. Le but principal est le développement de capteurs à l'échelle nanométrique, peu coûteux et respectueux de l'environnement, permettant la mesure de minuscules changements de masse et la détection de forces, distances, mouvements, ou l'accélération, qui apporteront de nouvelles perspectives à l'industrie microélectronique.

Image retirée.
Représentation schématique d’un des démonstrateurs à développer dans le projet SENSiSOFT
@nanochemlab