Inventer l’avenir

L’ingénierie se met au vert
Auteur(s)
Martine Meireles-Masbernat,
Laurent Nicolas,
Abdelilah Slaoui
Publication
août 2019
Éditeur
CNRS Editions

Les sociétés humaines affrontent des défis sans précédent : réchauffement climatique, limitation des ressources, urbanisation galopante, modification des écosystèmes… La recherche et l’ingénierie ont un rôle à jouer pour les relever, à condition d’accorder leurs objectifs à des considérations d’ordre social, éthique et environnemental. Mais le projet peut parfois générer une partie des problèmes qu’il tente de résoudre. Le but poursuivi doit donc être défini et son impact évalué.

Comment traiter l’information sans impact majeur sur l’environnement ? Quels sont les nouveaux matériaux pour des bâtiments durables ? Quel avenir pour le stockage de l’énergie ? Comment élaborer des procédés moins gourmands en électricité ? Dans quelle mesure les matériaux biosourcés peuvent-ils entrer au service de l’ingénierie ? Comment les nouveaux capteurs peuvent-ils nous aider à mieux maîtriser notre empreinte écologique ? Comment tendre vers une gestion durable des ressources naturelles ?

Les auteurs1 de cet ouvrage se penchent sur ces questions cruciales, dressant un indispensable état des lieux de la recherche contemporaine.

  • 1. Martine Meireles-Masbernat, Laurent Nicolas et Abdelilah Slaoui sont membres de la direction scientifique de l’Institut des sciences de l’ingénierie et des systèmes (INSIS) du CNRS. Coordination éditoriale par Martin Koppe, journaliste scientifique.

Labellisé « Ingénierie verte »

  • L'édition de cette ouvrage s'inscrit dans la thématique annuelle de l'Ingénierie verte à l'INSIS.
     
  • Dans cet ouvrage dirigé par des membres de la direction de l’Institut des sciences de l’ingénierie et des systèmes (INSIS) du CNRS, une centaine de scientifiques dressent un état des lieux accessible des recherches, chacune d’entre elles constituant un véritable espoir d’améliorer l’empreinte écologique de l’humanité.

Logo Ingénierie verte